Home Sours & LambicsSour Wild Cassis – Iron

Wild Cassis – Iron

by sirotonslehoublon

Les Wild Series d’Iron sont issues d’une programme de barrique avec l’utilisation de levures et de bactéries bien spécifiques. Dans cette Wild Cassis, outre le cassis, on va retrouver des malts d’orge, de froment et du flocon d’avoines ainsi que des Saccharomyces, Brettanomyces et Pediococcus.
Une bière qui aura passé 11 mois en fût de vin rouge Gaillacois. Une belle bouteille fermée à la cire (et bien complexe à ouvrir) titrant à 6% ABV.

👀 Apparence

Dans le verre c’est une robe rouge sombre et profond aux airs violacés qui se dévoile. Elle se couvre d’une timide mousse rose crémeuse et dont la persistance ne se caractérise que par un fin liseré.

👃 Nez

Le nez est intense, plein de caractère. Evidemment il est porté sur les fruits rouges, fruits des bois avec la fine acidité du cassis. Mais on sent également le travail de la barrique de vin rouge avec des arômes boisés et taniques.
Curieusement on retrouve la vibe de certains lambics boisés et de fruits rouge comme une Kriek ou même une Intense Rood 3F.

👅 Bouche

Et une fois en bouche on retrouve une bière soyeuse, avec une pétillance presque nulle mais qui mise sur ses flaveurs sauvages pour faire son effet.
D’entrée de jeu on se fait attaquer la langue par des notes boisées et des gros tanins vineux. L’ensemble est accompagné d’une acidité non négligeable qui fera grimacer les non initiés mais qui reste tout à fait acceptable.
Ce n’est qu’en seconde bouche que se calme l’ardeur de l’attaque pour laisser place au fruit. Et pour avoir du fruit, on en a ! Le cassis est omniprésent par ses flaveurs de fruits rouge avec leur douce aigreur, un peu de gourmandise et surtout une très belle longueur qui porte la finale sur la fine acidité de cette belle baie.

Une bière extrêmement agréable et bien faite, pleine de caractère et qui sent la rusticité comme on les aime.
Et pour le coup il est bon de l’ouvrir dès maintenant tant elle est déjà agréable à boire. Est-ce qu’elle gagnera à vieillir ? Peut-être mais ce n’est pas nécessaire pour l’apprécier.

0 comment

You may also like

Leave a Comment