Home AlesPale Ales Jungle Fury – 1989 Brewing

Jungle Fury – 1989 Brewing

by sirotonslehoublon

Deuxième création des brasseurs (pour l’instant) Gipsy de 1989 Brewing, la Jungle Fury est une “Power IPA”. Il faut comprendre par là une IPA qui se veut ultra punchy, typée NEIPA et chargée aux houblons Citra, Idaho7, Mosaic et Simcoe.
Le tout titre à 6.8% ABV pour un IBU de 35.

👀 Apparence

Au visuel, la Jungle Fury est une NEIPA qui n’en NEIPA vraiment une. Par la j’entend que se robe blonde dorée est assez trouble mais sans pour autant atteindre l’opacité (ou presque opacité) d’une majorité des NEIPA. Un liquide qui se couvre d’une mousse blanc-cassé relativement abondante et offrant une belle persistance.

👃 Nez

Au nez on retrouve d’abord le houblon, assez aromatique, porté sur les agrumes et les fruits jaunes. Dans un second temps la base maltée se développe et vient se mêler aux houblons pour quelque chose de bien plus gourmand et juteux. On est à mi-chemin entre le pain, la céréale et les fruits jaunes rôtis, la mangue bien mure, l’abricot ou bien même l’ananas caramélisé.

👅 Bouche

En bouche on va retrouver ce que j’avais déjà au nez. Au final on est sur une bière qui dans l’ensemble est plus typée DIPA que NEIPA.
L’attaque est un peu “pataude”. Je veux dire par là qu’on a pas la vivacité d’une bière amère ou plus portée sur le houblon que les malts.
Ici on fait face à la rondeur des malts apportant une base de pain brioché et de caramel mais qui se retrouve vite accompagnée en seconde bouche par les houblons.
Ces houblons viennent confirmer ce nez si particulier en apportant des fruits très mûrs, juteux, presque en compotée. En vrac on retrouve l’abricot, la pêche, l’ananas, la mangue et le coing.

L’amertume est franchement négligeable et pour une bière titrant à moins de 7% ABV je trouve qu’elle offre une belle présence en bouche avec un corps développé. Toutefois cela s’accompagne aussi de note alcooleuses en finale. C’est ce genre de petites choses qui me font plus comparer cette Power IPA à une DIPA qu’une NEIPA. Il n’en reste pas moins une IPA sympathique et qui laisse une belle place aux malts sans négliger le houblon.

Note : 🍻🍻🍻🍺 (3.75/5)

0 comment

You may also like

Leave a Comment