Home Autres Imperial Saison Abricot Laurier – Iron

Imperial Saison Abricot Laurier – Iron

by sirotonslehoublon

On connaît bien Iron pour ses recette loufoques, ses recettes extrêmes, ses blend innovants, mais moins pour sa finesse.
Enfin, sa finesse, c’est vite dit car on part tout de même sur une Imperial Saison à 9% mais dont le mariage de l’abricot et du laurier semble proposer un petit rafraîchissement bienvenu.

👀 Apparence

Cette Imperial Saison offre une belle robe orangée tirant sur le cuivré et bien opaque. Un jus d’abricot un peu sombre se couvrant d’une abondante mousse ivoire à la longue persistance.
La carbonatation, bien que fine, semble abondante.

👃 Nez

Au nez aucun doute, il y a du laurier ! C’est chargé en herbes aromatiques. Et je ne pense pas que ça soit bien plus léger en abricot car même si c’est le laurier qui vient en premier on sent bien le fruit derrière. Un bon gros nectar fruité.

👅 Bouche

En bouche, on débute déjà par une belle épaisseur en bouche qui laisse une sympathique surprise en attaque.
Là où au nez on retrouvait majoritairement le fruit et l’herbe, en bouche c’est le caractère des levures de saison qui s’exprime en premier.
Elles apportent une attaque boisée, légèrement âcre et acidulée. Rapidement ces levures de saison sont rejointe par le fruit. L’abricot est bien présent mais moins expressif en bouche qu’au nez.
On est pas sur de l’abricot « Piggy », c’est à dire très mûr, mais un abricot un poil plus vert et accompagné du laurier jusqu’en finale.
Le caractère des levures de saison reste tout au long en bouche laissant une finale sèche sur laquelle s’exprime plus le laurier que l’abricot.

C’est bien fait et on retrouve un vrai caractère de saison en bouche alors que le nez laissait penser à un gros jus de fruit. Et tant mieux ! Si je choisi un saison, c’est bien pour son caractère sec et boisé. Sur ce point là c’est une grande réussite, d’autant plus que malgré ses 9% elle n’est pas du tout alcooleuse en bouche.

Note : 🍻🍻🍻🍻🍺 (4.5/5)

0 comment
0

Vous pourriez également aimer

Leave a Comment