Home AlesPale Ales ED7D23 – Monochrome

ED7D23 – Monochrome

by sirotonslehoublon

Pour le moment on avait surtout goûté de l’acide chez Monochrome avec une Gose et une BerlinerWeisse. Il me reste une autre Gose et une Imperial Sour de chez eux au frigo mais au milieu de tout ça il y a également un OVNI : la ED7D23.
Un OVNI chez Monochrome mais un style pourtant bien à la mode partout ailleurs puisqu’il s’agit d’une NEIPA à 5% ABV utilisant du houblon Idaho 7.
On est toujours sur du 100% Bio, chose honorable quand on sait qu’il est compliqué de trouver des houblons super aromatiques en bio.

NB : Les bières Monochrome m’ont été gracieusement envoyées par la brasserie artisanale de Valence. Il ne s’agit toutefois pas d’un publipostage (ou publication sponsorisée), la brasserie n’ayant rien demandé en échange de cet envoi. Mon avis reste donc transparent et objectif, au même titre que toutes les autres bières présentées sur le blog.

👀 Apparence

A part quand à peine la bière ouverte les arômes de houblon te sautent au nez, l’apparence c’est la première chose sur laquelle tu vas juger une bière. Et pour le coup c’est ma première déception chez Monochrome. Cette ED7D23 a une robe ambrée / ocre qui laisse penser à une bière oxydée, chose à confirmer au nez et en bouche. Elle est en revanche très opaque, caractéristique attendue sur une NEIPA et se couvre d’une abondante mousse couleur ivoire.

👃 Nez

La première inspiration rassure sur le côté olfactif. Si on est pas dans une explosion de houblons ultra juteux, on a pas non plus de signes d’oxydation.
Pour en revenir à l’aromatique on retrouve un bel équilibre entre la base maltée et les houblons qui apportent à la fois du fruit tropical (mangue, ananas), de l’agrume (orange, mandarine) et un peu de végétal, genre feuilles d’arbre fruitier.

👅 Bouche

En bouche je ne sais pas trop quoi penser. Le côté tropical présent au nez est presque inexistant, on retrouve à peine la mangue en attaque et en retrait. Après ça on part sur du full verdoyant. On a quand même un peu l’amertume de l’orange mais principalement du résineux et herbacée, presque réglisse.
Je ne pense pas à une oxydation car je n’ai pas de faux goûts caractéristiques de ce défaut par contre je pense qu’on est une un style assez éloigné de la NEIPA censée être plus juteuse, arômatique et fruitée. On tire presque sur une West Coast IPA modérée.

C’est pas mauvais mais pour être honnête ce n’est pas non plus dans le haut du panier des IPA. Erreur de jeunesse sur ce style ? Probablement tant les acides goûtées jusque là sont maîtrisés. Et comme dit dans l’introduction, le Bio est souvent une grosse contrainte pour les bières houblonnées, limitant grandement la palette aromatique.

Note : 🍻🍻🍺 (2.5/5)

0 comment
0

Vous pourriez également aimer

Leave a Comment