Home AlesBrown Ales & Stout Vanilla Quest – The Piggy Brewing Company

Vanilla Quest – The Piggy Brewing Company

by sirotonslehoublon

Voilà un moment que je n’avais plus fait de review, la faute à une p’tite gripette qui fait perdre l’odorat et il faut dire que c’est fort peu pratique quand tu veux mettre ton tarin dans l’pétrole. Mais me revoilà en forme et j’ouvre pour la peine une des dernières release noires de chez Piggy avec la Vanilla Quest, une des 3 bières dérivées de la déjà célèbre Ingredient Quest.
Ils s’agit donc d’un Imperial Oatmeal Stout à la vanille : Eau, Malts, Flocons d’avoine, Gousse de Vanille, Houblons, Levure et c’est tout ! Point barre, pas de lactose ou je ne sais quoi pour faire un pastry machin truc au sucre avec supplément sucre. Une petite douceur à 10% ABV.

👀 Apparence

Evidemment, comme il s’agit d’un Imperial Stout on se retrouve face à un liquide noire couvert d’une mousse chocolat peu abondante et très éphémère. La pétillance semble presque inexistante.

👃 Nez

Le nez est riche et gourmand. Il est certain que le petit conquistador porcin qu’on voit sur la bouteille à bien fait son travail en récoltant de belles gousses de vanilles bien charnues. Dans cet IS on ne retrouve pas forcément le côté café de la torréfaction des malts mais plus sur les notes de cacao. La vanille est elle aussi bien présente et donne à l’ensemble un nez de bon gros brownie gourmand.

👅 Bouche

On retrouve en bouche quelque chose d’assez similaire que ce que laissait présager le nez. L’attaque est toutefois assez franche avec les notes torréfiés tirant cette fois-ci plus sur le café, apportant une fine amertume et une légère acidité, le toute accompagné d’une très faible carbonatation.
Ce n’est qu’en seconde bouche que s’exprime la vanille avec une très belle présence gourmande à l’aromatique développée. Elle s’accompagne toujours des malts torréfiés qui vont se transformer doucement pour laisser plus de place à des notes de cacao renforcées par le côté « dessert » de la vanille.
C’est là qu’on retrouve notre brownie qu’on avait déjà au nez.
Sur la finale les malts s’effacent au même titre que la vanille qui reste tout de même un peu devant. L’ensemble laisse remonter les notes alcooleuses, logique pour ce type de bière servie à environ 12-14°C.

Une très belle réussite, parfaitement gourmande mais sans être dans le trop plein de sucres (à l’échelle de ce que peut offrir un Imperial Stout bien entendu) et faisant une très belle mise en lumière de la vanille.
Porcin/20 !

Note : 🍻🍻🍻🍻 (4/5)

0 comment

You may also like

Leave a Comment