Home AlesBières "Blanches" Born To Be Wheat – La P’tite Maiz’

Born To Be Wheat – La P’tite Maiz’

by sirotonslehoublon

Par les 34°C ambiants au moment où je rédige ce compte-rendu de dégustation, quoi de mieux qu’une bière « Blanche » comme dirait le grand public, ou bière de blé comme on devrait l’appeler ? Pas grand chose je pense.
Voici donc la Born To Be Wheat de la brasserie La P’tite Maiz’, brassée avec du malt pilsner, du blé et des flocons de blé, accompagnée de levures allemandes et de houblons mandarina bavaria. Elle titre à un léger 4.4% ABV.

👀 Avec 50% de blé dans la recette, cette bière offre une robe très pâle (5 EBC seulement !), un jaune tirant sur le blanc laiteux. Elle se couvre d’une timide mousse blanche à la persistance assez courte.

👃 Au nez on retrouve une bière qui respire la fraîcheur avec des arômes légèrements céréaliers mais également fruités avec des belles notes d’agrumes : orange, citron, mandarine.

👅 En bouche, on retrouve une bière assez caractéristique des Weizenbier allemandes. C’est à dire une bière de blé fraiche mais assez sèche avec une belle présence des levures apportant des touches épicées.
Dans les faits ça se caractérise avec une attaque fraîche et douce, assez soyeuse, les 50% de blé donnant une belle épaisseur à l’ensemble. On y retrouve des arômes fruités avec les agrumes bien entendu, mais aussi des fruits jaunes, particulièrement la pêche. La finale quant à elle se porte bien plus sur les levures qui viennent assécher la langue avec des pointes d’épices, particulièrement le clou de girofle et le poivre blanc.

C’est frais, c’est savoureux, avec de l’épaisseur en bouche, complexe entre le fruit et les épices, et tout ça dans une bière de blé à 4.4% ABV.
Une très belle réalisation, qui n’est bien entendu pas une bière qui se veut particulièrement exotique et originale mais qui correspond à son style et de la meilleure des manières. Par cette température j’aurais bien aimé en avoir 2 ou 3 autres au frais !

Note : 🍻🍻🍻🍺 (3.5/5)

0 comment
0

Vous pourriez également aimer

Leave a Comment